Un rapport de l'exposition POUPEES : 2

de "Revue artistique mensuelle" avril, 2004


"Gekkan Bijutsu <Revue artistique mensuelle>" avril, 2004 (Une revue publiee par Sun Art)

Un article d'Edition speciale 'Aimer la poupee'

L'exposition a Paris de poupee qui reflecte l'esprit createur directement
Yatsuya Simon et Kazuyo Oshima participent du Japon

par Takio Sugawara (traduction francaise par lui-meme)

A La Halle Saint-Pierre qui est un nouveau musee municipal parisien a Montmartre, une grande exposition intitle "POUPEES" qui assemble des poupees, des photographes, des installations etc. des createurs du monde s'ouvre du 19 janvier au 25 juillet. Yotsuya Simon et Kazuyo Oshima sont invite a cette exposition du Japon. Je voudrais rapporter ici brievement sur cette exposition, parce que j'ai assiste au vernissage en accompagnant Yotsuya Simon.
L'exposition se presente en deux etages du musee. On survole l'histoire de poupee en presentant des poupees du monde au rez-de-chaussee et on presente des poupees des artistes apres Hans Bellmer au premier etage. Cependent la presentation au rez-de-chaussee n'est pas celle qui expose des poupees de tous les genres sans exception, elle concentre a ramasser des poupees concernant la generation vitale, la magie et la ceremonie. Par cette presentation, des spectatuers peuvent se demender qu'est-ce que c'est que la poupee et pourquoi des hommes ont cree des poupees depuis longtemps. Et ces questions attachent directement a la presentation des poupees des artistes contemporains. Dans ce point, c'est une introduction et une direction tres habile. Au premier etage des oeuvres de 23 createurs et photographes sont exposees.
Des poupees artistiques europeennes different des poupees japonaises beaucoup par son achevement superficiel. Mais ce qui est etonant le plus est qu'elles sont composees par des idees toutes differentes de createurs japonais. Je ne peux que dire exclucivement energiques sur les oeuvres de Miguel Amate dont quelques unes ont ete exposees au Centre Ponpidou. Et des oeuvres de Francis Marshall caricaturisent cruellement la vie paysanne qui semble tres paisible. Ces oeuvres veulent faire connaitre les images de createurs directement en posant a cote l'achevement des oeuvres. En plus, des oeuvres de Michel Nedjar sous le theme de genocide des juifs qui ont des apparences loqueteuses avec des tissus decomposes qui se roulent en rond se presentent ingenieusement l'esprit intense de createur tout contrairement a ses apparences. Pour ainsi dire, des oeuvres des createurs europeens pratiquent <l'ex-pression> dans le sens authentique en se dirigeant fortement <l'exterieur> du soi. Par contre, ils ont peu d'interet d'arranger l'apparence de poupee ou de presenter le sentiment particulier.
En comparant des oeuvres de Kazuyo Oshima et de Yotsuya Simon avec ces oeuvres europeennes, je m'apercois tout de suite que des oeuvres d'Oshima et de Yotsuya s'orientent vers <l'interieure> de soi, alors je peux dire que ses ouvres s'arretent dans <l'im-pression> de createurs. Le maniere d'etre de l'indivisualite de createur et de sa presentation se tourne completement autre direction entre deux createurs japonais et des createurs europeens.
Quand on met des poupees de Yotsuya Simon, qui sont toujours remarques tres originales ou tres occidentales au Japon, entre les oeuvres occidentales, on peut bien comprendre qu'il a cree ces poupees avec un mentalite tres japonais en realite. Dans ce sens, il est un peu symbolique qu'une de ses oeuvres qui sont exposees cette fois est sous-titre "Narcissisme".
Or beaucoup d'artiste qui appartient a meme generation avec Yotsuya Simon participe a cette exposition. En lisant ses antecedents artistiques, je me suis apercu que la plupart d'eux ont grandis dans la societe confuse d'apres-guerre et ces artistes ont change et retablis ses styles artistiques a 1960s, et q'ils ont rendu public l'un apres l'autre des oeuvres originelles a 1970s. C'est une des grande recolte de cette exposition que je pouvais confirmer que Yotsuya Simon qui semble avoir une histoire de creation toute personnelle et originnelle quand on pensait dans le cadre artistique japonais n'est pas separe du mouvement artistique mondial en realite, et si on est permit de juger de la consequence, Yotsuya s'est mis en accord avec ce grand courant.
Pour rapporter l'appreciation francaise sur les poupees de Yotsuya Simon, on doit attendre la reaction des maintenant. Mais on peut comprendre l'attente du musee sur ses oeuvres par le fait qu'il dessine une des deux affiches avec la poupee de Yotsuya Simon. La reaction des visiteurs au vernissage aussi ete tres favorable. Il m'ete impressionnant que des visiteurs ont peuple non seulement avant ses oeuvres mais aussi avant la presentation de ses antecedents et ils veulent connaitre le createur inconu du Orient.

Le rapporteur est le web-mestre du site.



L'exposition POUPEES de Halle Saint-Pierre